Maîtrisez la tempête émotionnelle

Publié le par

Dans cette vidéo, je vous partage une astuce pour mieux gérer votre émotion d’intimidation lorsqu’elle vous submerge. La bonne nouvelle, c’est qu’elle repose sur un instrument que vous avez toujours avec vous… votre respiration !

 

Si vous êtes timide, vous devez ressentir assez souvent ce bouillonnement… la peur des autres ! La peur de vous-même peut-être ? Vous pouvez d’ailleurs vous poser cette question : est-ce que vous avez davantage peur des autres ou peur de vous-même, peur de vos propres réactions, peur de perdre contrôle ?

Face à la peur, il y a deux types de réactions : la paralysie et la fuite. Une troisième réaction peut être l’agressivité… mais on va se concentrer sur la paralysie et la fuite.

La paralysie, elle peut s’exprimer dans votre posture extérieure. On referme les épaules, on se fait tout petit. On est comme un hérisson qui se met en boule et qui espère surtout qu’on ne va pas le remarquer, qu’on va le laisser tranquille. La paralysie, c’est un peu comme mourir là, maintenant, tout de suite… pour être sûr de ne pas mourir une deuxième fois et pour de vrai 🙂

Et puis, il y a la fuite. La fuite, c’est… je détale… je fuis cette réunion le plus vite possible… je fuis ce cocktail, en utilisant toutes les excuses bidons imaginables… je fuis cette fille parce que je suis en train de tomber amoureux.

Entre la paralysie et la fuite, entre la paralysie, qui est cet état de mort-vivant, cette anesthésie, et la fuite, ce désemparement qui nous empêche de bien vivre le moment présent, entre les deux, il y a… se sentir vivant ! Se sentir vivant, c’est un état agréable, avec des sensations, des émotions, mais pas des tsunamis qui vous mettent dans les cordes. Une forme de tranquillité énergique.

La respiration : un outil puissant toujours à votre disposition

Et pour atteindre cet état, vous avez un outil. Si, si, je vous assure. Même si on vous mettait en prison, vous auriez toujours cet outil formidable. Il s’agit de la… respiration !

Il existe de très nombreuses techniques de respiration, mais il y en a une qui m’intéresse tout particulièrement parce qu’elle permet justement de se situer sur ce point d’équilibre entre l’anesthésie et l’agitation. Cette technique s’appelle la « mise en cohérence cardiaque » et j’en ai déjà parlé sur ce site.

La mise en cohérence cardiaque, c’est une façon de respirer très régulière, un peu plus lente et plus profonde que d’habitude. Le principe est très simple : vous allez inspirer pendant 5 secondes, bloquer un tout petit peu, et puis vous expirez pendant 5 secondes également.

Sur le web, il y a des vidéos que vous trouverez très facilement, qui vous accompagnent avec un métronome, pour être sûr que votre respiration est tout à fait régulière. Vous faites cela pendant 5 minutes et vous allez sentir à quel point vous êtes relaxé, tranquillisé. Votre niveau de calme va augmenter. Vous vous sentez quelque part plus solide.

Vous savez, notre inconscient se base sur notre état physique pour juger de la situation. Donc, si vous êtes agité, que vous avez une respiration saccadée, votre inconscient sonne l’alerte générale ! Tandis que si vous adoptez cette respiration régulière, sur la durée, votre mental va considérer que, même si vous étiez stressé au départ, c’est OK, on gère, tout va bien 🙂

Associez des pensées à vos expirations

Un petit truc que vous pouvez faire, que je pratique personnellement, c’est d’associer des pensées, des phrases, à vos différents cycles de respiration. Comme l’exercice dure 5 minutes, vous pouvez associer chaque minute de respiration à une phrase précise pour, petit à petit, augmenter votre niveau de tranquillité.

Par exemple, inspirez, et sur l’expiration, vous pensez… vous n’allez pas le dire tout haut, puisque vous êtes en train de respirer, mais vous pensez dans votre tête : « Je me pose ». Faites cela pendant une minute, puis la deuxième minute, vous allez penser… « Je ralentis »… et ensuite… « Je choisis le calme’… et à la quatrième minute… « Je suis calme ». Et à la 5e minute… « Je suis »… « Je suis », tout court… je suis vivant. Vous allez voir, ça fait un bien fou !

Alors, la prochaine fois que vous sentez la peur vous assaillir, promettez-moi de penser à respirer ! C’est super important.


Jean-Marc Hardy
Auteur du programme de coaching « Fini la timidité! »

 

Commentaires des lecteurs

Aucun commentaire en ce moment.

Votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je désire m'abonner à vos publications

À ne pas manquer !

Le kit de survie du timide

7 techniques originales et efficaces pour vaincre votre timidité !

Coaching : Fini la timidité !

Nos vidéos sur la timidité

Nos vidéos sur la timidité

Les meilleurs livres sur la timidité

Les meilleurs livres sur la timidité

Abonnez-vous à notre newsletter !




Soyez alertés des derniers livres, extraits de films et outils pour vaincre la timidité!