Exercice de respiration

Publié le par

Cet exercice dure seulement 5 minutes. Si vous le pratiquez deux fois par jour, il a un effet de stabilisation émotionnelle bien réel. Suivez les instructions, vous allez voir, c’est très simple. Le nom scientifique de cet exercice est la « mise en cohérence cardiaque ».

 

Voici une autre version, qui peut être utilisée uniquement avec la bande son. Vous n’êtes pas obligé(e) ici de regarder l’écran d’ordinateur. Vous pouvez vous laisser guider uniquement par le son. Personnellement, j’aime pratiquer les exercices de respiration dans la nature, et non pas devant un ordinateur. Mais bien sûr, cela dépend du contexte.

Les exercices de visualisation

Ce qui est très puissant pour les timides, c’est de travailler la visualisation de scènes confiantes, tout en pratiquant cet exercice de respiration à potentiel de régulation cardiaque. Concrètement : imaginez-vous totalement confiant(e) dans un contexte que vous redoutez. Par exemple, vous vous voyez en train de faire un discours en public ou en train de séduire une personne qui vous plait, etc. Lorsque vous vivrez pour de vrai la situation, votre corps se souviendra de l’état relaxé, induit par l’exercice de respiration.

 

L’explication scientifique

Si vous désirez comprendre les éléments scientifiques qui sous-tendent cet exercice de mise en cohérence cardiaque, regardez donc cette vidéo de David Lefrançois, qui explique à merveille l’intelligence du coeur et son potentiel de régulation émotionnelle.

En résumé, le cœur a la capacité de détecter votre état émotionnel, soit stressé, soit calme (pour simplifier les choses).

Lorsque vous êtes dans un état stressé, votre respiration est saccadée et les pulsations cardiaques sont moins régulières, moins « lisses ». Cela peut se détecter sur un encéphalogramme (vous savez, ces petites oscillations qu’on voit dans les films lorsque le héros se retrouve mourant à l’hôpital). Dans ce cas, le cœur va fabriquer du cortisol, qui stimule votre système nerveux dit « sympathique ». Objectif : vous mettre sous tension maximale afin de réagir à un danger perçu.

A l’inverse, lorsque votre respiration est calme, votre cœur présente un encéphalogramme plus régulier et plus lisse. Il fabrique alors de la DHEA, laquelle participe à votre système nerveux « parasympathique ». Traduisez : vous êtes en mode « tranquillité et bien-être ».

La bonne nouvelle, c’est que lorsque vous êtes inutilement stressé (ce qui est typiquement le cas de la timidité), en pratiquant une respiration très régulière pendant plusieurs minutes, vous stabilisez votre fréquence et vos pulsations cardiaques. Résultat : votre corps n’est plus en alerte, et vous vous calmez.

L’idéal est de pratiquer cet exercice de respiration régulière, lente et profonde de manière préventive, un peu comme vous vous brossez les dents. Appelons cela l’hygiène émotionnelle 🙂

Commentaires des lecteurs

Aucun commentaire en ce moment.

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis un humain*

Je désire m'abonner à vos publications

À ne pas manquer !

Le kit de survie du timide

7 techniques originales et efficaces pour vaincre votre timidité !

Les meilleurs livres sur la timidité

Les meilleurs livres sur la timidité

Abonnez-vous à notre newsletter !




Soyez alertés des derniers livres, extraits de films et outils pour vaincre la timidité!