Le kit de survie du timide

Publié le par

7 techniques originales pour vaincre votre timidité

Ça y est, vous sentez qu’elle vous gagne, cette fichue timidité ! Votre cœur s’emballe, vos mains suent, vos joues chauffent, votre gorge se resserre, vous avez l’impression que tout le monde vous regarde, c’est déjà la deuxième fois que vous vous réfugiez aux toilettes. Plus vous y pensez, plus cela s’empire. Et dire que les invités ne font qu’arriver. Cette soirée s’annonce un enfer…

STOP ! Vous ne pouvez plus subir cela à chaque fois. Il existe des moyens pour reprendre le contrôle, en vous focalisant sur des actions précises plutôt que de laisser votre mental céder à la panique. C’est ce que nous vous proposons ici.

Kit de survie du timide - 7 fiches pour vaincre sa timidité

 

Télécharger le Kit de survie (PDF)

 

Bien sûr, cet outil pour timides n’est qu’une première approche, qu’on peut comparer à une trousse de secours. Elle ne conviendra pas aux grands brûlés. Si votre timidité est hyper aiguë, qu’elle résiste à l’âge (une certaine timidité est presque normale à l’adolescence), qu’elle est profondément enracinée dans une histoire douloureuse ou qu’elle tourne en une véritable phobie sociale, il se peut que nos conseils soient inapplicables. Vous devez alors envisager un travail plus profond.

Parmi ces 7 astuces pour maîtriser votre timidité, certaines vous parleront sans doute davantage que d’autres. Faites votre « shopping » comme bon vous semble, en fonction de votre sensibilité et des situations rencontrées.

Mais n’abandonnez pas trop vite ! Ne vous dites pas « Avec moi, cela ne marche pas parce que… », jouez le jeu et vous verrez que, même si certains de ces conseils paraissent simples, ils sont puissants !

 

Technique n°1 : La caméra

Le timide a tendance à se focaliser sur lui-même et sur son malaise. Rien de tel que de vous décentrer ! Placez la caméra ailleurs que sur vous : observez les gens, les objets, écoutez les bruits, sentez les matières… portez donc votre attention sur les moindres détails autour de vous ! Vous pourrez ainsi vous oublier.

Vous sentez votre angoisse qui revient ? Empêchez votre mental de s’emballer ! Canalisez-le immédiatement sur quelque chose de très concret et très précis : la décoration de la salle, la musique ambiante, un enfant qui joue, une personne qui parle. Dirigez la caméra vers l’extérieur, plutôt que de penser qu’elle est pointée sur vous.

Technique n°2 : Le micro

Vous êtes paralysé(e) à l’idée de vous exprimer ? Faites donc parler l’autre ! En posant des questions, puis en offrant votre écoute, non seulement vous vous libérez du projecteur, mais en plus, vous avez toutes les chances d’être apprécié(e), car les gens aiment qu’on s’intéresse à eux !

Apprenez à faire parler les gens, cela vous déchargera. Demandez des nouvelles de leurs parents, de leurs enfants, de leur travail, de leurs projets, de leurs voyages. Demandez leur opinion sur l’actualité, leurs préférences de cuisine, les films qu’ils ont aimés, etc. Et une fois la question posée, concentrez-vous fortement sur l’écoute, car elle empêchera vos propres pensées angoissées de revenir à la surface.

Technique n°3 : Le ballon

La respiration est une clé du self-contrôle. En situation de stress, elle a tendance à être saccadée et à vous prendre à la gorge. Alors voici un truc très simple : gonflez et dégonflez votre ventre très lentement, comme un gros ballon ! En respirant du nez et en vidant tout l’air de votre ventre, vous provoquez un effet de relaxation.

C’est médicalement prouvé, l’amplitude des mouvements de respiration exerce un massage des organes abdominaux et favorise la détente neuromusculaire. Votre cerveau est aussi mieux oxygéné, et plus calme. Comme la respiration du ventre n’est pas forcément la chose la plus naturelle, surtout en situation de stress, n’hésitez pas à poser vos mains sur votre ventre pour mieux sentir le va-et-vient.

Technique n°4 : Les toilettes

La personne qui est devant vous vous impressionne ? Imaginez-la aux toilettes en train de faire caca ! Ben oui, nous sommes des semblables. Même un président, un directeur d’entreprise ou une star de cinéma sont faits de la même matière que nous. Vous avez autant de valeur que la personne qui est devant vous. Elle est née nue, comme vous, et elle est amenée à mourir un jour et à se dissoudre dans l’univers, comme nous tous.

Ne confondez pas cette technique avec le fait d’aller aux toilettes pour échapper un instant au regard des gens, chose que chaque timide a déjà pratiquée dans sa vie. Aller aux toilettes peut permettre de vous reprendre un instant, donc pourquoi pas, mais cela reste une fuite. Nous privilégions les techniques en présence des autres.

Technique n°5 : La boule de papier

Dès que l’intimidation pointe le bout de son nez, effectuez l’exercice mental suivant : visualisez votre timidité sur une feuille de papier imaginaire, donnez-lui une couleur et une forme (par exemple, un visage tout rouge, ou autre chose qui vous vient à l’esprit et qui représente votre timidité), imaginez ensuite que vous froissez cette feuille de papier en une petite boule insignifiante qui tient dans votre main. Lancez-la au loin avec rage, ou bien piétinez-la ou brûlez-la dans le feu… tout cela, mentalement.

Le fait d’extraire votre timidité, comme une chose qui est en vous, mais dont vous pouvez vous débarrasser, nous semble très important. Car trop de timides se définissent par leur timidité. Rappelez-vous : la timidité n’est pas votre essence ni votre personnalité, c’est une émotion, que vous pouvez connaître souvent, mais qui n’est pas vous, et que vous pouvez chasser.

Technique n°6 : Le coup de main

Pour sortir de la paralysie, regardez autour de vous s’il n’y a pas une action à faire pour vous rendre utile. Prendre des photos, faire la vaisselle, s’occuper d’un enfant, distribuer du matériel… tout est bon pour vous sortir de l’immobilité, tout en restant présent aux autres, et sans devoir parler.

Ce conseil doit pouvoir être adapté à chaque situation, que vous pouvez d’ailleurs anticiper. Si vous participez à une réunion de famille, pourquoi pas prendre l’appareil photo, et faire des autres, plutôt que de vous-même, le sujet d’attention. S’agit-il d’une fête à l’école ? Proposez donc de faire la vaisselle ou de ranger les gobelets ! Un séminaire professionnel ? Pliez les flipcharts, distribuez les bics ! Le fait d’être en mouvement physique permet de vous sortir de la paralysie caractéristique du timide. L’action physique décontracte le mental.

Technique n°7 : Le joker

À l’approche d’un événement qui vous angoisse, prévoyez deux ou trois attitudes sur lesquelles vous pourrez compter. De quoi pourrez-vous parler avec cette personne ? Quel geste concret pourrez-vous effectuer dans cette situation ? Choisissez des actions simples que vous serez capables d’effectuer en état de stress.

Étant donné qu’au moment même, vous avez tendance à perdre vos moyens et à avoir le cerveau embrumé, cela vaut la peine de vous préparer. Ainsi, le moment venu, vous vous souviendrez de la stratégie à laquelle vous avez pensé. Vous pouvez même emporter avec vous un petit objet, qui vous aide à vous en rappeler. Ou encore mieux : imprimez notre Kit de survie du timide, et découpez les 7 petites cartes fournies… elles rentrent dans un porte-feuille ou une poche de pantalon, et se rappelleront à votre bon souvenir !

 

Alors, vous avez expérimenté certaines de ces techniques ? Cela vous a-t-il aidé ? Des blocages subsistent ? Vous avez d’autres trucs utiles pour vaincre la timidité ? Nous serions ravis que vous partagiez votre expérience, en postant un commentaire ou en nous écrivant.

Commentaires des lecteurs

Aucun commentaire en ce moment.

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Je suis un humain*

Je désire m'abonner à vos publications

À ne pas manquer !

Le kit de survie du timide

7 techniques originales et efficaces pour vaincre votre timidité !

Abonnez-vous à notre newsletter !