Comment faucher la timidité (2 exercices inclus)

Publié le par

Dans cette vidéo, on parle de timidité, de vertige et de symbolique du tarot. Mais surtout, je vous explique un déclic qui m’a permis de me débarrasser de ma timidité !

 

 

Lorsque j’étais adolescent, puis jeune adulte, j’ai vécu des crises d’intimidation qui m’ont vraiment traumatisé. Je n’étais pas timide tout le temps, ni avec tout le monde, mais à certains moments, c’était vraiment un enfer ! Je me souviens de dîners ou de rendez-vous où je me serais enterré à dix mètres sous terre. En tout cas, je souffrais suffisamment de la timidité pour me convaincre à rechercher des solutions. Alors, j’ai lu des livres sur la timidité, j’ai fait de la sophrologie, quelques séances de psy et tout ça m’a aidé à avancer, bien sûr. Mais ce qui m’a vraiment permis de faire un bond en avant et de me défaire de ma timidité, j’aimerais le partager avec vous dans cette vidéo !

Faire mourir symboliquement le timide en vous

C’est la 13e vidéo de cette série que j’ai entamée l’année dernière et c’est amusant parce que, dans le tarot, la 13e carte, certains l’appellent la mort, mais en réalité ce n’est pas la mort, c’est la carte non nommée. Elle ne porte pas de nom et c’est d’ailleurs la seule carte des 22 cartes du tarot, qui ne porte pas de nom. Rassurez-vous, je ne suis pas en train de vous embarquer dans le tarot divinatoire. On ne va pas faire de la magie noire, je m’intéresse simplement aux symboles du tarot, qui sont très puissants, millénaires, et très inspirants pour notre développement personnel.

Cette carte n’est pas une mort, c’est une moisson. Regardez le personnage, comme il fauche les herbes ! La mort représente ici notre capacité à passer d’un état à un autre. Nous fauchons les mauvaises herbes pour laisser pousser autre chose ! Observez comme la tête et les membres des petits personnages de cette carte sont décomposés ! La 13e carte signifie notre capacité à nous déconstruire… pour nous reconstruire autrement ! C’est une mutation. Une partie de vous est amenée à mourir, le timide en vous est amené à mourir, et autre chose va venir le remplacer (peut-être la version confiante de vous-même). Donc un changement radical ! C’est cela la symbolique de cette carte. Et c’est de ce type de changement radical, dont je veux vous parler.

Alors vous me direz… mais pourquoi je ne vous l’ai pas proposé plus tôt ? Pourquoi je me suis amusé à tourner 12 vidéos pour approcher le monstre de la timidité au lieu de vous donner directement l’épée qui vous permet de lui couper la tête ? Eh bien parce que, selon moi, c’est vraiment essentiel que vous puissiez comprendre la nature et l’origine de votre timidité. Si votre acte est fait en conscience, il aura beaucoup plus de poids. Donc si ce n’est pas déjà fait, je vous invite vraiment à regarder mes premières vidéos. Et particulièrement la vidéo n°3 (D’où vient la timidité?), la vidéo n°8 (Les quatre pôles de la timidité) et la vidéo n°10 (Et si la timidité était un cadeau?).

C’est vraiment très important parce que vous allez pouvoir vous rendre compte que vous n’avez pas toujours été timide, vous n’êtes pas timide de la même manière et avec la même intensité dans toutes les situations et la timidité, quelque part, vous veut du bien. Elle est comme une sonnette d’alarme, qui vous prévient que vous êtes à côté de vous-même et elle vous apporte un message essentiel, qui est : « connais toi toi-même, et sois toi-même ! ».

A partir de là, j’aimerais vous inviter à trancher la tête à votre timidité ou, pour le dire de manière plus juste, j’aimerais vous inviter à cesser de vous mettre dans la tête que vous êtes timide.

Quel est le point commun entre la timidité et le vertige ?

On peut comparer la timidité au vertige. Après tout, ce sont deux grandes peurs des êtres humains : la peur du vide et la peur des autres. Ce sont deux grandes peurs qui peuvent nous pousser à avoir des comportements inadaptés.

Je vais vous raconter une histoire de vertige, que j’ai vécue avec mon épouse Isabelle. Nous sommes des passionnés de voyage et, un jour, nous étions avec un jeune guide de 24 ans sur l’île du Fogo, dans l’archipel du Cap Vert. C’est une île digne des albums de Tintin avec, en son milieu, un volcan très haut, très actif surtout, qui s’est d’ailleurs déchaîné peu de temps après notre voyage… mais venons-en au fait !

Le matin du deuxième jour de notre trekking, nous nous retrouvons à longer une falaise de 2000 mètres de haut. Le chemin était plus ou moins large comme cela (plus étroit que mes épaules) avec des petits cailloux qui glissent et aucune prise pour s’accrocher, avec un sac à dos bien chargé et, à nos côtés, le vide… 2000 mètres de vide, à pic ! Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais 2000 mètres de vide, ça veut dire que les maisons en bas étaient petites comme des fourmis. Un pas de travers et vous êtes… de la purée !

Je me suis accroupi et mes genoux ont commencé à jouer des castagnettes. Heureusement, le guide a senti que quelque chose n’allait pas. Il est revenu en arrière. Il est revenu vers moi et il m’a tendu une main, fermement, avec un regard tellement rassurant que je n’ai pas réfléchi : j’ai pris sa main et nous avons franchi l’obstacle. Je m’en souviens comme si c’était hier
et ne me demandez plus jamais de passer par là !

Entre-temps, mon épouse Isabelle a franchi le passage sans broncher. J’étais ébahi : c’était pour moi inconcevable qu’elle n’ait pas hésité à longer un tel précipice.

Comment expliquez-vous que ma femme n’aie pas paniqué ?

Quelle a été la différence entre ma femme et moi selon vous ? Eh bien, elle n’a pas regardé en bas ! Elle a fixé le chemin. C’était tout à fait conscient. Dans sa tête , elle s’est dit : « si je regarde en bas, je suis foutue ». Tandis que moi, j’ai regardé dans le précipice. Cela m’a mis en panique. Une panique qui aurait pu me coûter très cher !

Pour la timidité, c’est pareil ! Si vous avez le nez sur votre peur, vous n’allez réussir qu’à l’amplifier. La peur nourrit la peur.

Regarder le précipice, pour un timide, ça veut dire quoi ? Eh bien, ça peut vouloir dire par exemple, rentrer dans l’auto-observation de votre timidité. La fameuse peur d’avoir peur. Avec des pensées du genre : « regarde comme tu es mal à l’aise », « tout le monde va voir que tu rougis », « pourvu que cette soirée passe vite parce que c’est un enfer pour moi ce genre de situation », « qu’est ce que je vais bien pouvoir dire si on m’adresse la parole ? », « comme j’ai l’air gauche ! ».

Mais ça va même plus loin que ça. Parce que, même si vous avez la volonté de dépasser votre timidité, mais que vous vous dites : « je veux vaincre ma timidité », c’est positif, cela marque votre volonté de vous en sortir, mais en faisant cela, vous restez le nez sur votre timidité, vous continuez à lui donner toute l’attention… et donc à lui donner du pouvoir !

Plutôt que de regarder ce qui vous fait peur, regardez devant ! Regardez le chemin que vous désirez emprunter, comme Isabelle l’a fait le long de cette falaise du Fogo. Où désirez-vous aller ? Vers la version confiante de vous-même ? OK, alors donnez-lui toute votre attention : qui êtes-vous en version confiante ?

Vous désirez vraiment en finir avec votre timidité ? Alors il y a une chose que vous devez absolument corriger : cessez de vouloir absolument faire partir votre timidité et mettez le focus plutôt sur le fait de construire votre confiance en vous ! Donc on arrête le focus sur le problème (la timidité) et on met notre attention sur la solution (la confiance en soi). Ce basculement de mode de pensée va tout changer. En tout cas, pour moi, je vous le garantis, ça a tout changé !

Tout à l’heure, je vous parlais de la 13e carte du tarot. La 12e carte, celle qui vient juste avant, c’est le pendu ! Ne vous laissez pas impressionner, comme on a dit tout à l’heure, par l’aspect dramatique de ces métaphores, la grande faucheuse et le pendu sont des symboles. Le pendu symbolise notre capacité à changer de point de vue, notre capacité à renverser la perspective. D’ailleurs c’est amusant parce que si vous retournez la carte, vous voyez tout de suite que notre pendu a l’air tout de suite beaucoup plus sympathique et beaucoup plus joyeux.

Le message est clair : si vous voulez vous débarrasser de votre timidité, il va falloir d’abord jouer la XII et ensuite jouer la XIII. D’abord la XII, un renversement d’état d’esprit (au lieu de vous demander si votre timidité a diminué, demandez-vous si votre confiance a augmenté), ensuite la XIII, pour faucher littéralement votre mental de timide, repartir sur un sol neuf et planter la graine de la confiance en soi, qui va petit à petit germer et pousser en vous.

Deux exercices pour passer à l’action !

Alors pour vous aider à installer activement ce nouvel état d’esprit, j’ai deux exercices à vous proposer. Avec un peu de chance, vous ne ferez ces exercices qu’une seule fois dans votre vie !

Le premier exercice consiste à affirmer avec force votre intention de devenir une personne confiante. Je vais vous demander d’écrire, noir sur blanc, votre intention : « Je désire devenir une personne confiante ». Prenez une belle feuille, une grande feuille, et vous allez écrire 100 fois cette phrase : « Je désire devenir une personne confiante ». Je ne rigole pas. Vous pouvez même l’écrire 1000 fois si vous êtes motivés !

Ensuite, chaque matin, chaque midi, chaque soir, vous allez lire à voix haute cette phrase au moins 10 fois. Chaque matin, chaque midi, chaque soir. C’est votre ordonnance, votre prescription… et je vous assure, ça marche ! Et si jamais ça grince un peu, que vous n’y croyez pas vraiment, ce que vous pouvez faire, c’est adoucir un peu votre intention. Par exemple, au lieu d’écrire « je désire devenir une personne confiante », vous pourrez écrire : « je désire développer chaque jour un peu plus de confiance ».

Pour le deuxième exercice, je vais vous demander de sortir à l’extérieur, dans un endroit que vous aimez bien, plutôt calme, dans la nature idéalement. Et vous allez dessiner une ligne au sol. Soit vous prenez de la craie, soit vous placez des pierres ou un grand bâton, tout ce que vous voulez, du moment que vous représentez une ligne de démarcation. Vous allez vous placer derrière cette ligne en position debout.

Derrière la ligne, c’est la timidité ; devant la ligne, c’est la confiance en soi. Vous allez prendre le temps, respirer, ressentir… c’est un acte important. Un peu comme si vous vous apprêtiez à faire un grand plongeon. Quand vous vous sentirez prêt, vous pourrez franchir cette ligne. Mais attention !, seulement si vous vous êtes engagés à ne plus jamais vous définir comme quelqu’un de timide, mais comme quelqu’un qui désire faire grandir en lui la confiance.

Donc, quand vous aurez franchi cette ligne, considérez que vous aurez définitivement tourné le dos à votre timidité et vous aurez emprunté le chemin de la confiance en soi. Chaque jour, vous allez marcher sur ce chemin. Chaque jour, un peu plus loin vers plus de confiance en vous.

Je vous félicite parce que ce n’est pas facile de changer son mode de pensée, mais vous allez voir, au cours des prochaines vidéos, je vais vous donner toute une série d’astuces pour construire progressivement plus de confiance en vous. Et vous verrez, vous ressentirez assez vite des résultats et vous en aurez même rapidement du plaisir parce que c’est agréable de se sentir de plus en plus confiant. La décision, de toute façon, c’est vous qui la prenez. Soit vous continuez à vous dire : « je suis timide », mais vous savez très bien dans quel état va vous mettre ce mode de pensée, soit vous vous dites : « maintenant, c’est terminé, je décide de devenir une personne confiante ».

Faites-moi un commentaire pour partager votre expérience. Je réponds absolument à toutes les questions et à tous les commentaires. Et n’oubliez pas… la XII, on renverse notre état d’esprit, la XIII, on fauche la timidité et la XIV, c’est la carte de la tempérance… on en parlera dans la prochaine vidéo. La tempérance, c’est une carte de douceur, c’est une carte de patience. On va poser progressivement de petites actions, qui vont permettre de construire la confiance en soi. De petites actions qui vont tout changer !


Jean-Marc Hardy
Auteur du programme de coaching « Fini la timidité! »

 

Commentaires des lecteurs

Aucun commentaire en ce moment.

Votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je désire m'abonner à vos publications

À ne pas manquer !

Le kit de survie du timide

7 techniques originales et efficaces pour vaincre votre timidité !

Coaching : Fini la timidité !

Nos vidéos sur la timidité

Nos vidéos sur la timidité

Les meilleurs livres sur la timidité

Les meilleurs livres sur la timidité

Abonnez-vous à notre newsletter !




Soyez alertés des derniers livres, extraits de films et outils pour vaincre la timidité!