Jetez (gentiment) votre enfant à l’eau

Publié le par


 

“On n’apprend pas à nager dans un fauteuil !”. Ce proverbe est extrêmement pertinent lorsqu’on parle de la timidité. Pour apprendre à nager, il faut de l’eau. Pour apprendre à être à l’aise avec les autres, il faut… les autres !

Favorisez les contacts avec les autres

Donc, dès le plus jeune âge, le plus tôt sera le mieux, faites en sorte de mettre votre enfant en contact avec les autres ! Les recherches dans le domaine de la timidité ont démontré que plus vous vous exposez à une situation anxiogène, plus vous diminuez votre niveau d’angoisse. En d’autres termes, l’habitude diminue la peur. C’est pourquoi nous vous conseillons d’exposer régulièrement votre enfant à des contacts avec les autres.

Par exemple, invitez régulièrement des amis à goûter, jouer, dormir à la maison. Inviter des amis, c’est aussi la meilleure façon pour que votre enfant soit invité à son tour. Et être invité, c’est être inclus, attendu… ça aussi ça donne confiance à l’enfant !

Montrez l’exemple !

Alors pour être crédible, invitez aussi des adultes… vos amis ou de la famille, des voisins, des collègues. Parce que la sociabilité, comme beaucoup d’autres choses, ça s’apprend aussi par imitation. Donc c’est en vous observant prendre du plaisir à côtoyer les autres que vous allez donner envie à votre enfant de faire pareil.

Alors il y a un problème avec les enfants timides, c’est qu’on peut avoir le réflexe de les materner. C’est vrai qu’en voyant son enfant sensible, pas très à l’aise, on peut avoir envie de le protéger et le laisser rester près de nous, par exemple, plutôt que de lui demander d’aller jouer avec les autres enfants. Je peux tout à fait comprendre cette attitude, mais en réalité, la solution est complètement inverse. C’est en se frottant aux autres que la peur de votre enfant va diminuer.

Maintenant, je ne vous ai pas dit non plus de prendre l’attitude complètement opposée. Du genre : “Mais Arthur, pourquoi tu restes là comme un piquet ! Regarde, tous les autres enfants sont en
train de jouer… il n’y a que toi qui fait bande à part !”. Inutile de vous expliquer qu’avec ce type d’attitude, vous allez complètement paralyser votre enfant. Je vous invite à respecter sa peur et à l’encourager à la dépasser en douceur.

Le truc de la boulangerie

Parmi les petites actions efficaces que vous pouvez mettre en place, envoyez-le chercher du pain à la boulangerie ! Il sera amené à dire “bonjour”, “au revoir”, “merci”, ces petits mots tout simples qui vont lui assurer d’être bien accueilli, de recevoir un sourire. Bien au-delà du formalisme de la politesse, le fait de connaître les codes de communication en société, c’est très structurant pour votre enfant… ça va lui permettre de baliser ses interactions avec les autres. Le fait de savoir ce qu’on dit à une personne quand on la rencontre, ce qu’on dit à une personne quand on la quitte, “bonjour”, “au revoir”, ces petits mots qui pour nous, adultes, sont devenus complètement évidents, pour lui, c’est nouveau et c’est très rassurant de connaître les codes.

Je vous invite d’ailleurs à le féliciter par rapport à cela. Par exemple : “Waw, c’est génial, je trouve que tu as dit gentiment bonjour au monsieur du magasin. Je te trouve vraiment à l’aise avec les autres !” …Ce genre de compliment, c’est vraiment une pilule anti-timidité pour votre enfant !

Crédits

Illustration crayonnées : Eliza Canivet
Musiques : Coolcavemen – Jérémiades, Jaunter – Reset, Hungry Lucy – Pulse of the Earth

Commentaires des lecteurs

Aucun commentaire en ce moment.

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Je suis un humain*

Je désire m'abonner à vos publications

À ne pas manquer !

Le kit de survie du timide

7 techniques originales et efficaces pour vaincre votre timidité !

Les meilleurs livres sur la timidité

Les meilleurs livres sur la timidité

Abonnez-vous à notre newsletter !




Soyez alertés des derniers livres, extraits de films et outils pour vaincre la timidité!