À propos de timidite.info

Sachez que vous n’êtes pas dans le cabinet d’un médecin. Vous n’êtes pas sur le site d’un magazine féminin, prétendant dresser votre profil en dix questions. Vous n’êtes pas non plus dans l’antre d’une secte, désireuse d’attirer les âmes fragiles. Ni sur un site à vocation commerciale.

Ce site est créé et alimenté par des humains, qui furent très timides en leur temps, et le sont beaucoup moins aujourd’hui. Nous sommes Isabelle et Jean-Marc. Nous vivons en partie en Belgique, en partie en Espagne. Nous avons quatre enfants : Zoé, Eliza, Cyprien et Alexandre. Dans notre vie professionnelle, nous avons créé la société de conseil 60canards spécialisée dans la stratégie de contenu web et mobile.

Un sentiment nous anime, en partie dicté par notre histoire familiale : la vie est courte et nous sommes saisis d’étonnement en constatant combien bon nombre de gens ne se donnent pas la chance de vivre l’existence à laquelle ils aspirent, et tournent ainsi le dos à leur bonheur. Nous voyons la timidité comme un doux poison qui empêche d’être soi.

À certains moments, notre timidité peut se transformer en un véritable enfer. Le corps qui tremble, l’esprit qui nous lâche. Pour une raison qui nous échappe et nous exaspère. L’envie de disparaître, de creuser le sol et de se retrouver à dix pieds sous terre. Lorsque nous nous sommes confié les épisodes les plus vifs de notre timidité, nous nous sommes surpris l’un l’autre et rapprochés. Cela aussi fait partie de notre démarche : partager ce démon inavouable qu’est la timidité, l’adoucir en lui redonnant son caractère universel.

Bien que notre vie soit aujourd’hui éclatante de vie et librement choisie, nous avons souvent goûté, dans le passé, à l’aigreur, puis à l’amertume des épisodes de timidité. Suffisamment, en tout cas, pour nous intéresser de près au sujet et pour nous résoudre à comprendre cette part troublante de nous-mêmes. Facilement atteints d’intimidation (au sens émotif du terme), nous avons cependant toujours forcé notre nature et évité de sombrer dans la timidité proprement dite (qui implique une capitulation). Nous restons convaincus que le véritable danger réside dans le glissement de l’intimidation à la timidité en tant que renoncement persistant à être. Aujourd’hui, nous pensons avoir appris à mieux nous connaître et nous ne nous sentons plus timides de la même manière, même si nous restons humains et que l’intimidation peut continuer de nous assaillir à certains moments.

Nous sommes convaincus que la timidité touche de nombreux individus à certaines périodes de leur vie. Pour qui veut l’entendre, la timidité est une sonnette d’alarme. Elle nous interroge sur la dissociation de notre être. Elle peut être le déclencheur d’une réflexion sur soi et sur son passé. En cela, nous la considérons comme une opportunité.

A travers ce site web, nous aimerions partager avec vous certaines réflexions, certaines expériences, certains films et certaines lectures sur la timidité. Entre l’émergence de la conscience de sa timidité et la décision d’y changer quelque chose, la route est longue et sinueuse. Ce site web pourrait offrir — nous l’espérons — quelques raccourcis.

Isabelle et Jean-Marc Hardy.

isabelle-canivet-jeanmarc-hardy_0478

Commentaire(s)

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Notre newsletter

Ressources sur la timidité